CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie Sociale et COgnitive - CNRS UMR 6024

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Sauvayre R. (in press), The rationality of belief change and the unexpected effects of conflict of values, Rationality and Society.
Augustinova, M., Silvert, L., Spatola, N., & Ferrand, L. (in press). Further investigation of distinct components of Stroop interterfence and their reduction by short response-stimulus intervals. Acta Psychologica.
Smeding, A., Dompnier, B., & Darnon, C. (in press). Individual Differences in Perceived Social Desirability of Openness to Experience : A New Framework for Social Desirability Responding in Personality Research, Personality and Individual Differences.
SÉMINAIRES
13/04/2017 – Cyril PERRET

Comment circule l’information entre les niveaux centraux et périphériques en production écrite de mots isolés (Amphi. Paul Collomp, 10h30-12h00)

ÉVÉNEMENTS
Enseignement et formation

Juin 2017. Conditions d’admission en thèse

Esprit critique et sciences

Mardi 7 février à 20h33, à la Baie des Singes, Cournon : Esprit critique et sciences.

Les vaccins seraient dangereux, la consommation de la viande et du lait nuirait gravement à la santé, la vie aurait été créée il y a 6 000 ans…

Rechercher




Accueil > Présentation

Équipe 3 : Stress Physiologique et Psychosocial, Bien-Être

publié le , mis à jour le

Sous la responsabilité de Frédéric Dutheil (PHU HDR) et Nadia Chakroun (MC), l’équipe 3 (9 personnels permanents) regroupe des spécialistes du stress physiologique, du bien-être et de la psychologie de la santé, de certains handicaps comme l’autisme, mais aussi des spécialistes de psychologie cognitive et sociale, avec une approche biopsychosociale du stress et du bien-être dans différents contextes (e.g., troubles du spectre autistique, stress professionnel). Il s’agit plus généralement de développer les interfaces entre la psychologie scientifique et la médecine et ainsi de mieux répondre à certains enjeux de santé publique. Sous l’impulsion de F. Dutheil, médecin, cette équipe bénéficie aussi de l’accès à certaines infrastructures du CHU de Clermont-Ferrand ainsi qu’à un dosage en routine des biomarqueurs du stress. Les critiques majeures généralement formulées aux recherches concernant la santé sont, d’une part, leur faible degré de généralisation dû notamment à une méthodologie purement corrélationnelle et, d’autre part, une réelle difficulté d’application concrète des résultats liés cette fois-ci à une méthodologie purement expérimentale. L’équipe 3 a recours à ces deux approches en les combinant à des technologies permettant de mieux comprendre ce qui se passe dans la vie quotidienne de l’individu de façon à développer des interventions plus écologiques, pertinentes et efficaces. L’utilisation et le développement de ces technologies pour la prise en charge et la prévention est un atout majeur de l’équipe 3.