CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Augustinova, M., Clarys, D., Spatola, N., & Ferrand, L. (2018). Some further clarifications on age-related differences in Stroop interference. Psychonomic Bulletin & Review. doi.org/10.3758/s13423-017-1427-0
Droit-Volet, S. Chaulet, M., & Dambrun, M. (In press). Time and Meditation : when does the perception of time change with mindfulness exercise ? Mindfulness.
Merlhiot, G., Mermillod, M., Le Pennec, J.L., Hidalgo, S., & Mondillon, L. (in press). Reducing uncertainty to promote appropriate choices when facing difficult decisions at an Active Volcano. Journal of Applied Social Psychology.
SÉMINAIRES
26/04/2018 – Ana Riva BAGGIO SAITOVITCH

Titre à venir (Amphi. Paul Collomp, 10h30-12h00)

03/05/2018 – Constanta URZEALA

Emotional challenges for children with type 1 diabetes mellitus and their families (Amphi. Paul Collomp, 10h30-12h00)

ÉVÉNEMENTS
Pint of Science 2018

Jeudi 16 Mai 2018. Festival Pint of Science à Clermont-Ferrand, avec la participation de Guillaume Vallet (LAPSCO) et Nicolas Spatola (LAPSCO), qui aborderont les questions suivantes respectivement : "Un esprit en ac-corps" et "I-robot". De 19h à 22h (Corner Coffee, et Long John Silver, Clermont-Ferrand).

Journées d’étude en psychologie guidées par l’entraînement mental

Du 8 au 10 juin 2018. Journées d’étude en psychologie guidées par l’entraînement mental, organisées par Michael Dambrun (LAPSCO).

Enseignement et formation

Juin 2018. Conditions d’admission en thèse

Rechercher




Accueil > À la une

ANR Aging

publié le , mis à jour le

Juillet 2016. Le LAPSCO partenaire du projet « AGING » lauréat d’un appel à projets de l’ANR. De nombreuses personnes diagnostiquées avec une déficience cognitive légère (MCI) - le stade prodromal de la maladie d’Alzheimer, n’évoluent pas vers cette maladie, suggérant une erreur de diagnostic (problème des « faux positifs » dont le coût économique et psychosocial est élevé). À l’interface de la psychologie sociale de la cognition, de la médecine et des neurosciences intégratives et cognitives, AGING vise à en élucider l’origine afin d’améliorer le diagnostic précoce de la maladie. Le consortium constitué pour ce projet (6 UMR CNRS ou Inserm, 3 CMRR et 2 structures hospitalières ; le tout distribué sur Marseille, Poitiers, Tours, Caen et Clermont) est porté et coordonné par Isabelle Régner responsable de l’équipe « cognition et contexte social » du Laboratoire de Psychologie Cognitive (UMR 7290) affilié à la Fédération de Recherche 3C (comportement-cerveau-cognition) à Aix-Marseille Université.