CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Hallez, Q., & Droit-Volet, S (In press). High levels of time contraction in young children in dual task are related to their limited attention capacities. Journal of Experimental Child Psychology.
Sauvayre R. (in press), The rationality of belief change and the unexpected effects of conflict of values, Rationality and Society.
Augustinova, M., Silvert, L., Spatola, N., & Ferrand, L. (in press). Further investigation of distinct components of Stroop interterfence and their reduction by short response-stimulus intervals. Acta Psychologica.
SÉMINAIRES
15/06/2017 – Jocelyn BELANGER

Self-Sacrifice for a Cause : The 3N approach (Amphi. Paul Collomp, 10h30-12h00)

ÉVÉNEMENTS
Enseignement et formation

Juin 2017. Conditions d’admission en thèse

La Recherche Interventionnelle en prévention et promotion de la santé en Auvergne

Jeudi 30 mars 2017. Journée régionale dédiée à « La Recherche Interventionnelle en prévention et promotion de la santé en Auvergne » de 9h à 16 h45 au Laboratoire de Psychologie Sociale et Cognitive, à CLERMONT-FERRAND.

Rechercher




Accueil > À la une

LANGENACT

publié le , mis à jour le

Du 1er au 3 juin 2016 se tiendra à la Maison des Sciences de l’Homme (MSH) de Clermont-Ferrand le premier Colloque International "Langage et Enaction", co-organisé par les Laboratoire de Recherche sur le Langage (LRL, EA 999), Laboratoire de Psychologie Sociale et Cognitive (LAPSCO, CNRS - UMR 6024) et Laboratoire Lexiques, Dictionnaires, Informatique (LLDI, CNRS - UMR 7187) avec les soutiens de la ville de Clermont-Ferrand et du Conseil Départemental du Puy-de-Dôme.
L’objet du présent colloque est de réaliser la mise en synergie des regards énactivistes ou énactivisants portés sur le fait langagier par les disciplines dont l’objet est le langage (i.e., sciences du langage, linguistique) et celles dont il est un objet d’intérêt particulier (i.e., philosophie, neurosciences, sciences cognitives, psychologie cognitive, sciences humaines et sociales). La réunion des acteurs et actrices de ces différents champs vise à amorcer une synthèse collaborative en vue d’une progression paradigmatique où se précisent des orientations de recherche et où s’explicitent des pratiques terminologiques, descriptives, théoriques, modélisatrices et expérimentales.