CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Fearnbach S.N., Silvert L., Pereira B., Boirie Y., Duclos M., Keller K.L., Thivel D. (In press). Reduced neural responses to food cues might contribute to the anorexigenic effect of acute exercise observed in obese but not lean adolescents. Nutrition Research.
Van Dam D., Nizet J., Streith M., Lagneaux S., 2017. Régulation des émotions et valeurs : le cas des collectifs bio, VertigO – la revue électronique en sciences de l’environnement [en ligne], volume 16, numéro 3, http://vertigo.revues.org/18120
Chakroun-Baggioni, N., Corman, M., Spada, M., Caselli, G., Gierski, F. (In press) Desire thinking as a confounder in the relationship between mindfulness and craving : Evidence from a cross-cultural validation of the Desire Thinking Questionnaire, Psychiatry Research, DOI : 10.1016/j.psychres.2017.06.051
ÉVÉNEMENTS
Enseignement et formation

Juin 2017. Conditions d’admission en thèse

Robots collaboratifs et autonomes

Mardi 6 Juin 2017. Journée entreprises sur les robots collaboratifs : enjeux, applications et avantages des cobots. De 8h15 à 17h30 au Pôle Commun (Campus des Cézeaux - Aubière), avec la participation de Nicolas Spatola (LAPSCO).

Rechercher




Accueil > À la une

Pourquoi cesser de réfléchir à un choix complexe s’avère parfois bénéfique

publié le , mis à jour le

Avril 2017. Une étude à paraître dans le Journal of Experimental Psychology : Learning, Memory, and Cognition permet d’expliquer pourquoi cesser de réfléchir à un choix complexe s’avère parfois bénéfique.

Cesser de réfléchir à un choix complexe pendant un moment permet parfois de prendre une meilleure décision. Nos résultats permettent de préciser les situations dans lesquelles cet effet dit de « pensée inconsciente » est susceptible de se produire et mettent en évidence le rôle prépondérant de la mémoire dans sa survenue. Ainsi, une période de distraction permet de mieux structurer la mémoire des informations pertinentes et s’avère bénéfique lorsque l’ensemble des informations relatives à une même option sont présentées simultanément. En revanche, présenter les informations une par une facilite le rappel des détails et la réflexion consciente. Celle-ci est alors plus efficace.

Pour en savoir plus : Abadie, M., Waroquier, L., & Terrier, P. (2016). The role of gist and verbatim memory in complex decision making : Explaining the unconscious-thought effect. Journal of Experimental Psychology : Learning, Memory, and Cognition. DOI :10.1037/xlm0000336.