CNRS-INSB UCA
CNRS-INSHS
lapsco
LAboratoire de Psychologie
Sociale et COgnitive

UMR 6024 UCA-CNRS
L'étude de la cognition depuis ses bases cérébrales jusqu'à sa régulation sous l'influence de l'environnement social

DERNIÈRES PUBLICATIONS
Roebroeck, E., & Guimond, S. (2017). Pour une psychologie sociale de la laïcité : Identification et mesure de deux conceptions distinctes de la laïcité. L’Année Psychologique. DOI : dx.doi.org/10.4074/S0003503317000410
Dambrun, M. (2017). Self-centeredness and selflessness : Happiness correlates and mediating psychological processes. PeerJ 5:e3306 ; DOI 10.7717/peerj.3306
Joubert, S., Vallet, G.T., Montembeault, M., Boukadi, M., Wilson, M. A., Rouleau, I., & Brambati, S. M. (2017). Comprehension of concrete and abstract words in semantic variant primary progressive aphasia and Alzheimer’s disease : A behavioral and neuroimaging study. Brain and Language, 170, 93-102. [Pubmed]
SÉMINAIRES
15/06/2017 – Jocelyn BELANGER

Self-Sacrifice for a Cause : The 3N approach (Amphi. Paul Collomp, 10h30-12h00)

ÉVÉNEMENTS
Enseignement et formation

Juin 2017. Conditions d’admission en thèse

Robots collaboratifs et autonomes

Mardi 6 Juin 2017. Journée entreprises sur les robots collaboratifs : enjeux, applications et avantages des cobots. De 8h15 à 17h30 au Pôle Commun (Campus des Cézeaux - Aubière), avec la participation de Nicolas Spatola (LAPSCO).

Rechercher




Accueil > À la une

Pourquoi cesser de réfléchir à un choix complexe s’avère parfois bénéfique

publié le , mis à jour le

Avril 2017. Une étude à paraître dans le Journal of Experimental Psychology : Learning, Memory, and Cognition permet d’expliquer pourquoi cesser de réfléchir à un choix complexe s’avère parfois bénéfique.

Cesser de réfléchir à un choix complexe pendant un moment permet parfois de prendre une meilleure décision. Nos résultats permettent de préciser les situations dans lesquelles cet effet dit de « pensée inconsciente » est susceptible de se produire et mettent en évidence le rôle prépondérant de la mémoire dans sa survenue. Ainsi, une période de distraction permet de mieux structurer la mémoire des informations pertinentes et s’avère bénéfique lorsque l’ensemble des informations relatives à une même option sont présentées simultanément. En revanche, présenter les informations une par une facilite le rappel des détails et la réflexion consciente. Celle-ci est alors plus efficace.

Pour en savoir plus : Abadie, M., Waroquier, L., & Terrier, P. (2016). The role of gist and verbatim memory in complex decision making : Explaining the unconscious-thought effect. Journal of Experimental Psychology : Learning, Memory, and Cognition. DOI :10.1037/xlm0000336.